POÈME A LA UNE

Nombrilistes

etoiles-artificiels.jpg

Éblouis par mon éclat,

toi que je ne vois pas.

Mon nombril grandidierite,

mon empathie en pâtit.

En tête de liste, égocentrique,

parfait, jamais contrefait,

significatif et caractéristique,

mon magnétisme, un bienfait.

Étoile de ton système solaire,

dépositaire de l’univers.

Appelle-moi mon précieux,

poudre aux yeux.

Narcisse mon ego,

lape tous mes mots.

Publicités

Réserve naturelle des Marais d’Isle et Parc d’Isle (suite)

 

Mon regard sur les Marais d’Isle de Saint-Quentin

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Les animaux du Parc d’Isle (un regard)

 Etc…

Beaucoup d’autres animaux à découvrir. 

Et il y a aussi …

Ne pas oublier la flore.

Voici un lien officiel pour avoir un regard de professionnels

Lugia à la une

Pokemon légendaire de 2ème génération du type vol et eau. Lugia n’a pas d’évolution et n’est l’évolution d’aucun Pokémon. Pokemon x : Il dort dans une faille des grands fonds. Ses battements d’ailes génèrent une tempête de 40 jours. Pokemon y : Il est supposé être le gardien des sept mers. On raconte qu’il est apparu une nuit de forte tempête. Les ailes de Lugia renferment une puissance dévastatrice. Un simple battement de ses ailes peut détruire de petites maisons. Du coup, ce Pokémon a choisi de vivre loin de tout, dans les profondeurs océaniques.

 

Reproduction V. D. B.

 

Fernand Léger à la une (suite)

Fernand Léger (1881 – 1955) 

La Lecture (1924)

Dans La Lecture, les deux personnages monumentaux, frontaux et dépersonnalisés, sont emblématiques de ce que Fernand Léger nomme des « figures-objets ». Ils ne sont pas porteurs d’humanité, mais avant tout d’éléments plastiques et formels. L’artiste compose en effet son tableau à partir d’une série de contrastes et de répétitions : se répondent des masses verticales et horizontales, des formes géométriques rondes et angulaires, des touches de couleurs froides et chaudes, un corps vêtu et un corps nu. Captives de ce rythme en contrepoint, les deux femmes, figées dans une étrange intemporalité, semblent être les rouages d’une puissante machine.
Cartel développé du Musée national d’art moderne, rédigé dans le cadre du nouvel accrochage des collections modernes, 2015-2016

Ci-dessous approche de l’oeuvre ……………………………………………………….V.D.B.